psychothérapie, guidance, accompagnement,formation,supervision,santé mentale,développement personnel,sortir de la dépression,sortir du burnout, du trauma, apaiser ses angoisses,hypnose,thérapie brève,projet de vie,orientation scolaire et professionnelle La négligence – Psychotherapie

La négligence

Par

La négligence est un phénomène trop souvent négligé !

Définition :

La négligence [1]est :

  • L’attitude de celui qui fait les choses avec moins de soin, d’attention ou d’intérêt qu’il n’est nécessaire ou qu’il n’est souhaitable. Ses synonymes : laisser-aller, inattention;
  • L’attitude de celui qui cherche à faire les choses avec moins de soin, d’attention ou d’intérêt qu’il ne paraît nécessaire, dans un souci d’élégance.
  • Un manque de soin, d’application dans l’exécution d’une tâche : travail fait avec négligence.
  • Un manque d’attention, de vigilance à l’égard de choses, d’événements : sa négligence lui a fait manquer l’affaire.
  • Une faute non intentionnelle résultant de ce manque de soin ou de ce manque de vigilance : l’accident est dû à une négligence du mécanicien.
  • Une Indifférence réelle ou affectée ; nonchalance.

La négligence comme concept légal :

La négligence est un concept légal habituellement employé par un tribunal pour obtenir des dommages-intérêts dans le cas d’accidents et de blessures ou séquelles sur la santé, et depuis peu en cas de dommage environnemental. La négligence est un type de délit civil, mais peut également être employée dans le droit pénal. La négligence signifie un comportement qui est coupable parce qu’il n’existe pas de norme juridique pour protéger un tiers contre des actes nocifs, prévisiblement risqués, de la part d’un ou plusieurs membres de la société ou entité concernée. Le comportement négligent envers autrui ouvre des droits de compensation pour toute atteinte aux domaines corporels, du bien-être mental, de la propriété, du statut financier, ou dans les relations. La négligence est employée en comparaison d’actes ou d’omissions qui sont intentionnels ou obstinés.

La négligence dans le registre de la maltraitance

La négligence est un syndrome actuellement bien identifié dans le registre de la maltraitance. Elle se révèle par la carence de soins, un manque d’attention aux besoins de l’enfant, un défaut d’empathie des parents. La négligence touche en général tous les aspects de la vie du petit, tous ses besoins primaires (manger, boire, dormir, être stimulé, être aimé…). Souvent, elle se déploie sur plusieurs générations ; les parents ont eux-mêmes connu des carences qui les rendent moins adéquats dans leurs rôles parentaux.

Une négligence est une forme passive d’abus et de maltraitance durant lesquels l’auteur responsable des soins d’une personne incapable de se prendre en charge seule ne lui fournit pas les traitements adéquats, ce dont découle un mal-être physique ou psychologique de la victime.

La négligence peut inclure une faute de soin, de nutrition, de santé médicale ou tout autre besoin qu’une personne est dans l’incapacité de satisfaire elle-même.

La victime peut être un enfant, un adulte mentalement ou physiquement handicapé, et toute personne dépendante et vulnérable. La négligence peut porter sur un animal domestique. Elle peut concerner aussi une plante ou un objet inanimé.

Quelques synonymes de négligence :

L’étourderie[2] La carence, la dissipation, la distraction, l’imprévoyance, l’inattention, l’insouciance etc.

Quelques antonymes de négligence :

L’adresse, l’application, l’attention, prévoyance, la réflexion, la vigilance : voir l’article, à ce sujet sur mon site web : http://www.psychotherapie-psychodrame.be/2018/08/24/le-concept-de-la-vigilance/

[1] http://www.cnrtl.fr/definition/négligence; https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/négligence/54071

[2] Voir, à ce sujet, le texte : « Le dire et le dit » en rapport avec « L’étourdit » de Lacan soit « les tours dits » à paraître.

Cet article vous a plu? Alors partagez-le ! Rendez-vous sur Hellocoton !

VOUS DEVRIEZ EGALEMENT AIMER CEUX-CI !