psychothérapie, guidance, accompagnement,formation,supervision,santé mentale,développement personnel,sortir de la dépression,sortir du burnout, du trauma, apaiser ses angoisses,hypnose,thérapie brève,projet de vie,orientation scolaire et professionnelle Psychothérapie en groupe – Psychotherapie

Psychothérapie en groupe

Par

groupe psychodrame

Le Psychodrame : On est pas seul avec son problème et on change plus facilement à plusieurs !

Un groupe d’expression et de parole, pour toute personne éprouvant des difficultés dans sa vie, surtout quand dire les choses semble impossible, quand nous sommes débordés par nos émotions ou coupés d’elles, quand notre histoire est marquée par un blanc,..La mise en scène, la représentation et l’écoute vont redonner du sens, permettre une nouvelle rencontre avec soi-même et avec l’autre par la représentation scénique, la médiation, de redonner vie, de parler sans les mots parfois et surtout après coup sans les maux

En psychodrame il s’agit de rendre vivante et présente une situation problématique du passé, du présent ou du futur et de la travailler, pour tenter de la résoudre, en la rejouant en interaction et en utilisant diverses techniques.     

» your text

  Pourquoi un groupe ? Un groupe psychothérapeutique pour permettre :

• De se (re)prendre en main, prendre rendez-vous avec soi,
• Un travail sur soi et/ou de formation-supervision,
• D’aborder, d’explorer certaines difficultés de la vie, relationnelles, dans son cycle de vie, des questions familiales, conjugales, pédagogiques, alimentaires, éducatives, sociales, professionnelles ou thérapeutiques.

Un groupe de psychodrame est ouvert à toute personne qui s’interroge sur les difficultés qu’elle rencontre (choix, ruptures, deuils, sentiment d’être en porte à faux avec son entourage,…), et est prête à les explorer en les jouant. Autant des situations traumatiques que des difficultés de la vie quotidienne peuvent être abordées. Le psychodrame permet également de (mieux) percevoir la place occupée dans les relations amoureuses, familiales, professionnelles,…

Le groupe et la mise en scène permettent d’aller plus directement au cœur des problèmes, en étant soutenu par le groupe, qui est en même temps confrontant. La réflexion et le partage à propos du jeu relancent les questions plus loin et permettent de les approfondir. Le groupe, le jeu et ses règles, les échanges de paroles avant et après le jeu, permettent d’éclairer, d’explorer et d’entamer des changements, de trouver une réponse nouvelle à une ancienne situation ou une réponse adéquate à une situation nouvelle.

Tout psychodrame comporte trois étapes :
– la mise en train (« warm-up »)
– la mise en scène (« enactment »)
– le partage (« sharing »).

Le groupe peut partager le poids de la vérité émotionnelle. On n’est pas seul. La forme même de ce partage peut – d’une manière différente pour chaque personne – être libératrice. Les instruments fondamentaux mis en œuvre dans la méthode psychodramatique sont les suivants :
• un ou 2 psychothérapeute(s)
• le groupe
• un protagoniste
• des moi-auxiliaires
• une scène.
                              …………………..  Et le respect des règles de fonctionnement…………..

La représentation « théâtrale » des difficultés de la vie affective et personnelle en groupe convient particulièrement bien aux personnes qui ne sont pas désireuses, en tout cas dans l’immédiat, de s’engager dans une psychothérapie individuelle en profondeur, mais qui souhaitent clarifier ou approfondir certaines difficultés de leur vie. Elle convient aussi pour former des professionnels à la relation d’aide, à l’animation de groupes de parole, à l’exploration en groupe de questions familiales, pédagogiques, éducatives, sociales ou thérapeutiques.
Le groupe et la mise en scène permettent d’aller plus directement au cœur des problèmes, en étant soutenu par le groupe, qui est en même temps confrontant. La réflexion et le partage à propos du jeu relancent les questions plus loin et permettent de les approfondir. Le psychodrame thérapeutique en groupe (parfois mené en parallèle avec un travail individuel) offre plusieurs avantages. Il s’indique particulièrement pour ceux qui ont le sentiment de « patiner » depuis longtemps dans une thérapie individuelle, ceux qui rencontrent des difficultés de mentalisation, de représentation et de verbalisation de leur problématique, et/ou qui éprouvent des difficultés relationnelles dans les groupes. Le groupe de psychodrame est ouvert à toute personne qui s’interroge sur les difficultés qu’elle rencontre (choix, ruptures, deuils, sentiment d’être en porte à faux avec son entourage,…), et est prête à les explorer en les jouant. Autant des situations traumatiques que des difficultés de la vie quotidienne peuvent être abordées. Le psychodrame permet également de percevoir la place occupée dans les relations amoureuses, familiales, professionnelles,…Le groupe, le jeu et ses règles, les échanges de paroles avant et après le jeu, permettent d’éclairer, d’explorer et d’entamer des changements. L’écho des participants ainsi que les interventions des animateurs soutiennent et favorisent des visions nouvelles.Le psychodrame est indiqué pour les personnes qui ont un défaut d’introjection (défaut d’affirmation) ou en débordement (dont le moi est débordé, incapable de contenance). Il permet une reprise en main de soi ainsi qu’une réinsertion dans le socius. Il va permettre de passer du singulier au collectif, grâce à la Projection (P-) (cf. Szondi). A la lumière de notre longue expérience nous pouvons affirmer, ce jour, que le psychodrame aurait également, de par son dispositif, une fonction antipsychotique ! Le psychodrame est contre-indiqué pour les personnes présentant une structure perverse et psychopathique.

Un livret sur le psychodrame vient d’être édité (aller sur : http://www.psychotherapie-psychodrame.be/) pour le consulter et/ou le télécharger. Ce livret fait le point sur le psychodrame en Belgique.
Il est coédité par l’Association belge de psychodrame (ABP), le Centre d’Etudes de la Relation Psychothérapeutique (CERP), le Centre pour la Formation et l’intervention psychosociologique (CFIP), le Service de Santé Mentale à l’U.L.B et reprend différents constituants :
• Le psychodrame thérapeutique en groupe, les règles en psychodrame en groupe, le psychodrame thérapeutique individuel, le psychodrame pour enfants, pour adolescents, pour couple, à l’attention d’alcooliques, pour personnes handicapées, le psychodrame en institution.
• Les ateliers à thème : le transgénérationnel, le génogramme paysager, l’histoire familiale dans son rapport à l’argent, la photothérapie, le deuil.
• La formation par le psychodrame : la supervision par le psychodrame, La supervision par jeu de rôle, Le psychodrame Balint.
• Les méthodes Cousines : le jeu de rôle, le sociodrame, le théâtre de l’opprimé, le théâtre forum, l’arc-en-ciel du désir ou les techniques Introspectives, le Playback théâtre.
• Se former au psychodrame : participer à un groupe de psychodrame thérapeutique, participer à un groupe de psychodrame didactique, participer à d’autres groupes, participer à des séminaires, effectuer un stage, mettre en place un groupe sous supervision.

AUTRE INFORMATION SUR LE PSYCHODRAME: allez sur « le psychodrame analytique et morénien »

Les règles de fonctionnement en groupe et les recommandations

Le groupe thérapeutique a lieu 2 fois/mois les mercredi de 20h à 21h45 à des dates précises: :  Les dates seront déterminées en août à partir de septembre à décembre 2018. Ces séances forment un tout indissociable. Un engagement est demandé pour l’ensemble des séances (30€/séance). Inscription par ordre de priorité. Un entretien individuel sur rendez-vous est préalable au groupe (30€). Prendre rendez-vous à partir du 10/8. Le groupe démarrera en septembre en fonction du nombre de participants inscrits fermement à l’ensemble de la session (de septembre à décembre) Ce groupe reste ouvert.

 

image psychodrame

» your text

Cet article vous a plu? Alors partagez-le ! Rendez-vous sur Hellocoton !